Faire
un don
Actualité

A la une de votre revue

Ne te demande pas ce que ton pays...

On peut légitimement s'alarmer du nombre croissant de personnes diabétiques. On peut aussi - toujours très légitimement - se dire qu'il est plus que temps de mettre le braquet, et même le grand braquet, sur la prévention. Mais autour de cet objectif, les difficultés ne manquent pas... C'est le dossier spécial de notre revue "Dialogue" qui a voulu donner la parole aux soignants. 

Prise en charge du diabète de type 1 : où en sommes-nous ? 

Les conventions d'autogestion du diabète existent depuis 1988. Elles permettent notamment aux personnes soignées par insuline d'avoir un suivi médical et éducatif spécialisé, tout en ayant accès à du matériel d'autocontrôle glycémique. Depuis 2001, les hôpitaux qui ont une convention diabète ont l'obligation de participer à un programme de collecte de données appelé IPQED. Nous avons analysé pour vous les résultats de suivi du diabète de type 1 pour la période allant de 2001 à 2018.  Bonne nouvelle : ceux-ci montrent une amélioration significative de marqueurs de santé chez les personnes diabétiques de type 1 ainsi qu'une diminution des complications chroniques !

La gastroparésie du point de vue de la diététicienne

La gastroparésie est une affection fréquente chez les personnes diabétiques de longue durée. Elle peut être asymptomatique ou accompagnée de sensations d’inconfort. Les personnes parlent alors de « boule », de « poids » ou de « barre » dans la partie haute de l’abdomen alors que la gastroscopie est normale. Mais surtout, la gastroparésie se traduit par des glycémies instables.  Le conseil diététique fait le point sur cette affection et vous donne quelques conseils pour une meilleure maîtrise des perturbations digestives et glycémiques. 

Tous ces articles ainsi que des témoignages, le calendrier de nos activités et vos rubriques habituelles sont à retrouver dans votre revue "Dialogue" accessible dans l'espace membres. 

 

 

Merci pour leur précieux soutien