Attention : nos bureaux seront fermés du lundi 23 décembre 2019 au mercredi 1er janvier 2020 inclus.
Ils réouvriront le jeudi 2 janvier 2020 dès 9h00.

Toute l’équipe vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année

Faire
un don
Complications

Complications micro et macro-vasulaires

Un diabète mal équilibré peut être lourd de conséquences ! Des glycémies anormalement élevées pendant une longue période (hyperglycémie prolongée) détériorent précocement les vaisseaux sanguins et les nerfs. Les vaisseaux sanguins se rétrécissent et durcissent progressivement et l’afflux de sang ne se fait plus correctement ; les nerfs s’abîment et ne sont plus capables de transmettre correctement l’information qu’ils doivent faire passer.

Des complications parfois très importantes et invalidantes pour le patient peuvent apparaître et causer des lésions sévères, voire irréversibles à certains organes. Ces complications sont aussi extrêmement coûteuses à soigner.

Les complications macrovasculaires

Il s'agit des complications qui affectent les gros vaisseaux sanguins. Un taux de sucre trop élevé dans le sang entraîne un durcissement et un rétrécissement de la paroi des artères. Il provoque aussi un épaississement du sang (coagulation) pouvant entraîner la formation de caillots qui peuvent boucher les vaisseaux sanguins. L’irrigation du muscle cardiaque peut être compromise et la personne court le risque d’une angine de poitrine ou d’un infarctus du myocarde.

Le diabète augmente le risque cardiovasculaire tout comme le tabagisme, l’hypertension artérielle et l’hyperlipidémie (trop de cholestérol et de triglycérides dans le sang). Les complications cardiovasculaires constituent la première cause de mortalité chez le patient diabétique de type 2. Les artères cérébrales qui approvisionnent le cerveau en oxygène peuvent aussi être endommagées et causer un accident vasculaire cérébral ou une thrombose. 

En raison d’un risque cardiovasculaire déjà accru, l’arrêt du tabac est vivement recommandé aux personnes diabétiques. Ne pas fumer contribue à abaisser ce type de complications.

Les complications microvasculaires

L’irrigation sanguine des petits vaisseaux de certains organes peut être altérée. C’est le cas au niveau des yeux et des reins :

  • fragilisation de la paroi des vaisseaux de la rétine et risque d'hémorragie pouvant entraîner une détérioration progressive de la vision voire la cécité (rétinopathie diabétique)
  • détérioration de la fonction rénale pouvant aller jusqu'à l'insuffisance rénale terminale nécessitant un traitement par la dialyse (néphropathie diabétique)

L'excès prolongé de sucre dans le sang peut aussi endommager les nerfs des membres inférieurs et causer des lésions à la structure de ces nerfs, difficiles à réparer, parfois irréversibles. Cela a pour effet de ralentir la conduction nerveuse : des informations comme le froid, le chaud ou la douleur ne parviennent plus totalement au cerveau.  La personne diabétique court un risque accru de blessure.

Merci pour leur précieux soutien