Attention : nos bureaux seront fermés du lundi 23 décembre 2019 au mercredi 1er janvier 2020 inclus.
Ils réouvriront le jeudi 2 janvier 2020 dès 9h00.

Toute l’équipe vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année

Faire
un don
Actualité

Information sur le COVID 19

A compter de ce lundi 16 mars et afin de nous conformer aux dispositions émises par les autorités demandant de limiter les contacts, l'Association du Diabète suspend temporairement la vente de matériel d'autocontrôle et d'injection en ses bureaux.

Toute commande peut neanmoins être faite par telephone au 02 374 31 95 ou par email à commande@diabete.be

Cette situation pourra être réévaluée en fonction des avis émis par les autorités sanitaires.

Merci de noter que notre Association ne vend pas de masques.

INFORMATIONS SUR L'ÉVOLUTION DE LA MALADIE À CORONA-VIRUS 2019 (COVID-19) ET ORIENTATION POUR LES PERSONNES DIABÉTIQUES

Fin 2019, un nouveau coronavirus (un virus spécifique qui cause des maladies humaines et animales) a été identifié comme la cause de cas de pneumonies à Wuhan, une ville de la province chinoise du Hubei. Il s'est rapidement propagé par la suite, affectant maintenant presque tous les continents.

Comment les personnes sont-elles infectées ?

Le virus se propage par le biais de gouttelettes d'air contaminées qui sortent de la bouche des personnes infectées lors de la conversation, de la toux ou des éternuements. Le virus peut survivre dans l'environnement de quelques heures à quelques jours (selon les surfaces et les conditions environnementales) et toucher les surfaces affectées, puis la bouche ou le nez est considéré comme le mode de transmission. Le virus est tué dans l'environnement avec des solutions à base d'alcool. Il n'y a à ce jour pas d’argument pour suspecter que les personnes diabétiques seraient plus à risque d’être infectées que la population générale. Par contre, une infection par le COVID-19 peut avoir des répercussions potentiellement plus graves pour les personnes diabétiques.  

A quel point l'infection peut-elle être grave ? 

La bonne nouvelle est qu'il s'agit généralement d'une maladie bénigne et qu'environ 98% des personnes touchées survivent à la maladie. Dans la grande majorité des cas (> 80%), les personnes infectées ne se plaignent de rien ou ne présentent que des symptomes légers comme un rhume ou un syndrome grippal modéré qui peut se traiter à la maison. Par contre, une minorité  des personnes atteintes (environ 5%) peuvent développer une maladie grave comme une pneumonie ou même la mort. Ce sont les personnes qui ont d'autres problèmes de santé, en particulier les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires, de maladies pulmonaires chroniques et d'hypertension qui en sont le plus à risque. Les personnes diabétiques font partie de ces catégories à haut risque si elles contractent le virus, en particulier si le diabète est connu de longue date et compliqué d’une maladie rénale ou cardiovasculaire. Il en va de même pour le virus de la grippe, pour lequel il est bon de rappeler que la vaccination annuelle est hautement recommandé pour les personnes diabétiques. Il n’existe par contre à ce jour aucun vaccin protégeant contre le COVID-19. 

Quels sont les symptômes possibles de la maladie ? 

Les personnes atteintes de COVID-19 peuvent avoir de la fièvre, de la toux, un essoufflement (difficulté à respirer), une sensation de fatigue et des douleurs musculaires. Des problèmes respiratoires surviennent lorsque l'infection affecte les poumons et provoque une pneumonie. Les symptômes commencent généralement quelques jours après qu'une personne est infectée par le virus, la plupart des cas se produisant environ 3 à 7 jours après l'exposition. Mais chez certaines personnes, l'apparition des symptômes peut prendre encore plus de temps (jusqu'à 14 jours). Chez les personnes diabétiques, les symptômes possibles sont similaires, mais il faut y rajouter le risque supplémentaire de voir le diabète se déséquilibrer plus ou moins sévèrement et nécessitant dans certains cas l’adaptation du traitement. En cas de symptomatologie sévère, les personnes atteintes de diabète de type 1 sont aussi plus à risque d’acido-cétose.

Que faire s'il y a un risque d'infection ? 

Si une personne a de la fièvre accompagnée de toux ou des difficultés respiratoires et pourrait avoir été exposée au COVID-19 (si elle a vécu ou visité une zone à risque dans les 14 jours avant de tomber malade, ou si elle a côtoyé une personne infectée), elle devrait contacter rapidement son médecin traitant en évitant de se rendre à l’hôpital sans avis médical préalable. La procédure qui doit être appliquée est mise à jour régulièrement sur le site officiel du SPF Santé publique https://www.info-coronavirus.be/fr/

Que doivent faire les personnes diabétiques si elles sont atteintes par le COVID-19 ? 

Dès qu’une personne diabétique est diagnostiquée porteuse du COVID-19, il vaut mieux planifier les besoins à l'avance afin de ne pas être pris au dépourvu si la maladie s’aggrave. Avoir à portée de main les numéros de téléphone de son médecin traitant, de sa pharmacie et de son centre de convention pour les personnes diabétiques conventionnées est un pré-requis. Il faudra aussi s’assurer d’un stock de médicaments adéquat et d’une réserve suffisante de consommables pour surveiller la glycémie à domicile, afin de ne pas devoir interrompre le suivi en particulier si le diabète se déséquilibre pendant la période d’infection. Pour les personnes diabétiques conventionnées ou en trajet de soins, une surveillance plus intensive de la glycémie sera probablement nécessaire, selon l’avis de leur équipe soignante.

Conseils de suivi pour les personnes diabétiques atteintes de COVID-19 confinées à domicile 

  • Restez hydraté
  • Surveillez votre glycémie
  • Surveillez votre température
  • Si vous prenez de l'insuline, surveillez également vos corps cétoniques
  • Suivez les recommandations de votre équipe soignante

Comment éviter la maladie ? 

Des mesures simples et sensées doivent être prises dans la vie de tous les jours afin d'éviter la maladie. 

  • Lavez-vous fréquemment les mains à l'eau et au savon ou utilisez une solution à base d'alcool, surtout avant de manger et après avoir été en public.
  • Ne partagez pas la nourriture, les outils, les verres et les serviettes.
  • Évitez les contacts étroits avec les personnes malades. Si quelqu'un est visiblement malade, tousse ou éternue, éloignez-vous.
  • Si vous tombez malade avec des symptômes respiratoires, restez à la maison et informez-en  votre médecin traitant.
  • Lorsque vous éternuez ou toussez, couvrez le nez et la bouche avec un mouchoir ou avec le creux du coude. Jetez le mouchoir dans le bac.
  • Évitez tout contact non protégé avec la faune et les animaux d'élevage.
  • L'Organisation mondiale de la santé recommande que pour les personnes sans symptômes respiratoires, le port d'un masque médical n'est pas obligatoire, même si COVID-19 est répandu dans la région; le port d'un masque ne diminue pas l'importance d'autres mesures générales de prévention des infections et peut entraîner des problèmes inutiles de coûts et d'approvisionnement.

 

Association du Diabète, d’après un communiqué de la Fédération Internationale du Diabète (IDF)
Dernière mise à jour 17 mars 2020

 

Merci pour leur précieux soutien