Attention : nos bureaux seront fermés du lundi 23 décembre 2019 au mercredi 1er janvier 2020 inclus.
Ils réouvriront le jeudi 2 janvier 2020 dès 9h00.

Toute l’équipe vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année

Faire
un don
Diabète chez les jeunes

A l'école

Le diabète ne diminue pas les capacités intellectuelles et sportives.  les enfants diabétiques peuvent comme les autres enfants participer à toutes les activités scolaires 



Le diabète demande néanmoins une attention particulière et de petites adaptations sont nécessaires dans l’organisation de la journée. Il est prévu que l’infirmière d’éducation de la convention pédiatrique où est soigné l’enfant se rende à l’école pour rencontrer le personnel enseignant ainsi que la direction. Le but est de répondre à leurs questions et de corriger éventuellement certaines idées fausses circulant autour du diabète.

L’infirmière abordera avec eux les différents aspects du traitement à savoir :

  • les spécificités du traitement à l’insuline
  • la réalisation du contrôle de la glycémie
  • les signes évocateurs d’une hypoglycémie propres à l’enfant (faim, pâleur, fatigue, troubles de la vue, transpiration, troubles du comportement parfois assimilé à tort à de l’indiscipline) ainsi que les moyens de d’y remédier
  • les signes évocateurs d’une hyperglycémie (besoin fréquent d’uriner, soif intense, fatigue) et d’acidocétose diabétique (nausées, vomissements, douleurs abdominales)
  • la prise de collations prescrites par le médecin (parfois pendant les heures de classe).
Chaque enfant est une histoire et notre devoir est d'être à l'écoute chaque jour.

Il est important que le jeune diabétique puisse participer à toutes les activités scolaires et extrascolaires (classes vertes, classes de neige, voyage scolaire) car elles constituent un pas important vers l’autonomie dans la gestion quotidienne de son diabète.  Afin que le séjour puisse se dérouler dans de bonnes conditions, tous les accompagnants devront idéalement être informés des signes évocateurs d’une hypo et d’une hyperglycémie ainsi que sur les moyens d’y remédier. Parlez-en également avec l’équipe d’éducation de la convention pédiatrique avant le départ de l’enfant. Quant au placement éventuel de l'enfant en internat, il ne pourra s'envisager que si le jeune diabétique dispose d'une autonomie suffisante par rapport à son traitement. Ici aussi, il est vivement conseillé d'en discuter au préalable avec l'équipe d'éducation. Enfin, il est utile de préciser qu'il existe une circulaire ministérielle concernant l'accueil d'enfants présentant une affection et nécessitant des soins. Le texte clarifie notamment d'un point de vue juridique la responsabilité éventuelle du personnel de l'école concernant les actes à caractère médical. 

 

Merci pour leur précieux soutien